Jolanta Sujecka-Zając

Jolanta Sujecka-Zajac

Institut d’Etudes Romanes

Université de Varsovie

Les apports conceptuels et fonctionnels du CARAP

à la didactique du plurilinguisme

L’objectif de cette communication est d’analyser, d’une part, le potentiel conceptuel du CARAP lié aux termes qui permettent de décrire les compétences et les ressources d’une personne plurilingue et, de l’autre, de réfléchir comment les opérationnaliser au travers des approches plurielles traçant ainsi un itinéraire plurilingue. Nous n’avons certainement pas l’ambition de suivre une nouvelle fois l’origine et les fluctuations sémantiques des notions déjà bien ancrées dans le discours didactique telles que la didactique du plurilinguisme ou les approches plurielles (cf. Troncy dir., 2014) Ce qui semble intéressant dans cette perspective c’est de mieux comprendre et situer dans le contexte polonophone différents usages du document cité en vue de construire une (parmi d’autres possibles) approche de la didactique du plurilinguisme. Rappelons qu’il ne s’agit pas uniquement de discuter des modes d’enseignement/apprentissage des langues différentes en classe mais, comme le constate Louise Dabène, d’envisager « des modalités spécifiques variées de soutien et de construction de comportements plurilingues, censées favoriser l’instauration de plurilinguismes sociaux diversifiés » (citée par Blanchet, Chardenet dir., 2011 :450). Michel Candelier parle du « Grand Continuum » en évoquant la variabilité et la complexité du plurilinguisme et c’est de ce point de vue qu’il importe d’envisager ce que le CARAP permet de comprendre mieux et de mettre en place en classe. Notre communication va dans le sens d’une approche qui s’appuie sur la médiation, terme clé pour nous dans le contexte plurilingue à la fois personnel et social.