Urszula Paprocka-Piotrowska

Le polonais est très difficile pour les francophones. Mythe ou réalité ?

Le polonais jouit d’une renommée d’une langue difficile. En effet, il arrive que les consonnes chuintantes et les déclinaisons des noms propres empêchent de dormir des apprenants du polonais L2. Mais y-a-t-il vraiment que la difficulté dans le couple : polonais / français ? Dans cet atelier, nous allons passer en revue quelques questions de grammaire comparative afin de voir ce qui peut résister le plus au passage d’une langue à l’autre. Par ailleurs, nous y allons repérer des gués encore praticables qui permettent aux francophones d’apprendre à mówić po polsku (parler le polonais ;-).